Groupe B promo2005

Le forum du groupe B de l'IUFM d'Orléans
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le discours rapporté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Carinette



Nombre de messages : 36
Date de naissance : ORLEANS
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Le discours rapporté   Ven 25 Nov à 20:03

Le discours rapporté


Pour rapporter des paroles qui sont dites dans une autre situation d’énonciation, un locuteur peut utiliser le style direct et le style indirect. Mais il peut également employer le style indirect libre et le récit de paroles.

I. Le discours rapporté au style direct



¤ Au style direct, le rapporteur (celui qui cite autrui) présente les paroles qu’il cite comme si elles étaient authentiques (même si ces paroles n’ont pas été effectivement prononcées).
Elle a dit : « Les femmes sont d’excellents chefs d’entreprise ».

1. Construire le discours direct.


¤ Le style direct est introduit par des verbes de parole (dire, affirmer…) placés soit devant le discours rapporté, soit à l’intérieur ou à la fin sous la forme d’une proposition incise où le sujet est inversé.
Elle m’a confié : « il faut davantage de femmes à l’Assemblée ».
→ « Il faut, m’a-t-elle confié, davantage de femmes à l’Assemblée ».
→ « Il faut davantage de femmes à l’Assemblée », m’a-t-elle confié.


¤ Au style direct, les personnes (je, tu, nous, vous) et les indicateurs temporels et spatiaux ancrés dans la situation d’énonciation (déictiques) restent les mêmes que dans leur situation d’énonciation d’origine.

2. Présentation et ponctuation du discours rapporté

La présentation du discours au style direct obéit en principe aux règle suivantes : les paroles rapportées sont encadrées par des guillemets, notées en italique ou présentées avec des tirets, en allant à la ligne à chaque nouveau locuteur. La présence de propositions incises permet de faire comprendre au lecteur qui prend la parole.
« Je suis venue ici en convalescence », murmura –t-elle.

L’omission volontaire de ces règles peut chercher à produire un effet particulier : mystère, impression de surprendre une conversation…


3. Les Verbes introducteurs.


Tout discours rapporté au style direct comme au style indirect (et parfois au style indirect libre) est signalé par une expression organisée autour d’un verbe « introducteur ».
« Je suis arrivée » dit-elle.
Ces verbes introducteurs peuvent se classer en plusieurs catégories :
Les verbes de communication : cette classe est constituée autour du verbe dire et ces verbes ont la même structure sémantique.
→ Jérôme dit quelque chose à Aline…
→ Jérôme répliqua « Non,… » à Aline.

Locuteur DIT paroles rapportées destinataire

Les verbes « neutres » : certains verbes de communication ne servent qu’à introduire des paroles rapportées : ce sont des verbes déclaratifs. On peut citer, par exemple, déclarer, exposer, exprimer, articuler, crier, chuchoter, chanter, énoncer….
Ces verbes ont des comportements syntaxiques différents. Dans le discours direct, en principe, le verbe introducteur peut occuper des places différentes.
Jérôme dit : « Dans la forêt, il doit y avoir quelques jonquilles. »
→ Dans la forêt, dit Jérôme, il doit y avoir quelques jonquilles.
→ Dans la forêt, il doit y avoir quelques jonquilles, dit Jérôme.[/i]
Or, ces trois possibilités ne sont pas compatibles avec tous les verbes. Exemple : exposer.
→[i] Jérôme exprima (sa satisfaction) : « Quel plaisir !... »


Certains verbes déclaratifs donnent une information temporelle :
→ Non, répliqua Jérôme, mais…
Exemples : répondre, répéter, rétorquer, riposter…

Certains apportent une information complémentaire sur la manière dont les paroles ont été énoncées : insister, chanter, murmurer…

Les verbes présuppositionnels : ils renseignent sur la forme du discours initial, qui est liée au locuteur initial et aux circonstances de la première énonciation.
→ Jérôme dit qu’il a terminé son livre.
→ Jérôme claironne qu’il a terminé son livre
. (Il se « vante »)
Jérôme affirme qu’il a terminé son livre. (Il insiste sur la vérité de son information)
Jérôme prétend qu’il a terminé son livre. (Le rapporteur émet un jugement sur la véracité des propos)
Ce sens présupposé est une modalisation. Cela influe sur la façon dont le discours est rapporté.

L’expression de la demande : certains verbes de communication servent à rapporter une demande : conseiller, demander, exiger, ordonner, prier, réclamer, recommander, suggérer, supplier.
Ce sont des verbes performatifs : dire Je te demande de partir revient à formuler la demande.
Employés à d’autres personnes que la première du singulier et du pluriel ; à d’autres temps que le présent de l’indicatif, ces verbes sont simplement des verbes de communication.




II. Le discours rapporté au style indirect


¤ Au style indirect, le locuteur ne prétend pas rapporter les paroles mêmes, mais leur contenu.
→ Julie m’a dit que les femmes étaient moins payées que les hommes.


Le fragment de discours indirect : que les femmes étaient moins payées que les hommes restitue le contenu de ce qu’a dit Julie, mais on ne sait pas quel mots elle a réellement employés.

1. Contruire le discours indirect

¤ Le discours indirect est constitué d’une subordonnée complétive ou d’une subordonnée interrogative indirecte complément d’objet direct d’un verbe de parole.

1.a La subordonnée complétive COD.

→ Julie affirme que les hommes doivent s’occuper des enfants.

Complétive COD
Il leur demande de venir.

Les verbes introducteurs de parole et de pensée apportent des informations sur :
- la façon dont on parle (grogner, murmurer)
- ce qu’on cherche à communiquer (supplier ou prétendre, qui indiquent des
intentions différentes)
- sur la place des paroles rapportées dans la conversation (répondre ou expliquer qui
impliquent une interrogation préalable.

Notons que les onomatopées, jurons, cris, ne peuvent être transposés au discours indirect. Dans ce cas, on emploie des expressions comme manifester sa surprise/son émotion, regretter, soupirer :
- Ça alors ! Il manifesta sa surprise.

1.b La subordonnée interrogative indirecte COD.


On appelle proposition interrogative indirecte, la proposition introduite par un verbe de parole et une conjonction ou un adverbe interrogatif.

* → Julie se demande si elle réussira.

Interrogative indirecte COD (conjonction si dans le cas d’une demande de validation)

* → Où allez-vous ? → Il demande où vous allez.

Ici, on reprend le mot interrogatif de la question pour une demande d’information.

* Ce que et Qu’est-ce donnent respectivement ce que et ce qui.
→ Que ferez-vous pendant les vacances ? → Il lui demande ce qu’elle fera pendant les vacances.
Qu’est-ce qui vous plaît ? → Il lui demande ce qui lui plaît.


¤ Dans le discours indirect, le choix des personnes et des indicateurs spatiaux et temporels des paroles rapportées se fait seulement à partir de la situation d’énonciation du rapporteur.
→ Zoé a déclaré que le lendemain elle serait ministre.
(Discours direct : « Je serai ministre demain »).

Au style indirect, le je est devenu un elle, le futur un conditionnel (futur du passé).

2. La concordance des temps.

¤ Cette transformation du futur en conditionnel illustre la concordance des temps, qui apparaît quand le verbe de la principale est à un temps du passé :
→ « Tu pars ». (présent) → Léa m’a dit que tu partais. (imparfait)
→ « Tu partiras ». (futur) → Léa m’a dit que tu partirais. (conditionnel)
→ « Tu es parti ». (passé composé) → Léa m’a dit que tu étais parti. (plus-que-parfait)


III. Le discours rapporté au style indirect libre


¤ Le style indirect libre est un type de discours rapporté particulièrement utilisé dans les récits littéraires. Il cherche à combiner les avantages du discours direct et du discours indirect. Son intérêt est de présenter les paroles ou les pensées d’un personnage sans arrêter le cours du récit.

Juliette parla avec passion. Elle aimait tant son travail ! Elle ne voulait pas que cet idiot de Jules l’oblige à y renoncer. Léon l’écoutait avec inquiétude.

Le lecteur perçoit que l’on rapporte les paroles de Juliette ; ce n’est pas du style direct car on aurait employé je et le présent (J’aime mon métier, etc.).
Ce n’est pas non plus du style indirect car il n’y a pas de verbe introducteur d’une proposition complétive (Juliette dit que…). On a l’impression d’entendre à la fois le narrateur et Juliette.

¤ Comme dans le style direct, on sent la subjectivité du personnage (ses types de phrases, sa manière de parler…). Comme au style indirect, la parole rapportée est résumée, le locuteur cité est désigné à la 3ème personne et on applique la concordance des temps.
Zoé protesta. Sacrebleu ! Elle en avait assez de ces maudites voitures qui l’empêchaient de traverser les rues et polluaient l’air. Dès demain elle demanderait au maire qu’il fasse une rue piétonnière. Le soir même la lettre fut expédiée.

Enfin, le discours indirect libre convient particulièrement dans les passages où les personnages réfléchissent, délibèrent, envisagent l’avenir. C’est un moyen efficace pour mettre en scène le monologue intérieur d’un personnage.


EXEMPLE DU TABLEAU DE TRANSPOSITION

Discours direct Discours indirect Discours indirect libre
« En vous attendant, nous allons faire un dessin », dit madame Dupond au bout d’un silence.
Au bout d’un silence, madame Dupond dit qu’en l’attendant elles allaient faire un dessin. Après un silence, madame Dupond reprit la parole. En l’attendant, elles allaient faire un dessin.



IV. Le récit de paroles


Pour rapporter des paroles, on peut ne pas restituer ce qui a été dit mais raconter seulement que quelqu’un a dit quelque chose, en résumant éventuellement le contenu de ses propos ; c’est le récit de paroles (ou discours narrativisé). Dans ce cas, rien ne distingue les paroles des autres actes d’un personnage.
Julien a raconté à Thibault son week-end festif.
Et, se rapprochant d’Antoine, ils lui firent des confidences.

Ce procédé permet d’éviter de rapporter des paroles sans intérêt ou bien de laisser les lecteurs s’imaginer à sa convenance ce que le personnage a dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
audrey



Nombre de messages : 47
Date de naissance : 17/09/1981
Date d'inscription : 07/10/2005

MessageSujet: Re: Le discours rapporté   Ven 25 Nov à 21:11

Merci les filles. Bon week end à vous et aux autres.

Audrey cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
damien



Nombre de messages : 351
Date de naissance : 09/12/84
Date d'inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: Le discours rapporté   Ven 25 Nov à 22:39

merci les filles Very Happy

et merci audrey bon week end a toi aussi et aux autres cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kloé



Nombre de messages : 210
Date de naissance : 18/04/85
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Le discours rapporté   Sam 26 Nov à 14:37

bon week end bon weekend!!!
je tiens a rappeler que cretains avaient cours samedi matin..............
beuuuuuuuuuuuuuuuu Sad Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kloé



Nombre de messages : 210
Date de naissance : 18/04/85
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Le discours rapporté   Sam 26 Nov à 14:38

cretains = certains...
lapsus revelateur!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo



Nombre de messages : 165
Age : 34
Date de naissance : 02/10/82....
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: Re: Le discours rapporté   Dim 27 Nov à 15:38

merki les filles... ça fait moyen ton lapsus Vévé suite à ton sujet "un an déjà"...
que d'hypocrisie.. tout ça pour être délégué... ah vraiment, tous les politiques sont les mêmes.. tu me deçois Vévé... que de démagogie... LOL (oups j'ai faillit l'oublier...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kloé



Nombre de messages : 210
Date de naissance : 18/04/85
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Le discours rapporté   Dim 27 Nov à 18:04

je mappelle chloe et je ne suis pas un homme!!!
jusqu'a preuv du contraire en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo



Nombre de messages : 165
Age : 34
Date de naissance : 02/10/82....
Date d'inscription : 14/10/2005

MessageSujet: Re: Le discours rapporté   Dim 27 Nov à 19:40

pfffffffff
je suis à la rue moi... ça doit etre la photo qui m'a fait me tromper...
j'ai besoin de repos... lol
je ne sais pas si je vais pouvoir venir en cours cette semaine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kloé



Nombre de messages : 210
Date de naissance : 18/04/85
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Le discours rapporté   Dim 27 Nov à 20:39

ouai ouai c'est ca
di le que Gune tete de travlo!!!!
alleez si viens je te pardonnes
on va sfaire chier si T pas la!!! pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le discours rapporté   Aujourd'hui à 9:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Le discours rapporté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le discours rapporté ou le discours direct
» Cours sur les discours rapportés en 2nde??
» le discours rapporté
» Discours d’investiture du président Barack Obama
» Le discours rapporté direct, indirect et libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Groupe B promo2005 :: Les cours :: Français-
Sauter vers: