Groupe B promo2005

Le forum du groupe B de l'IUFM d'Orléans
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Exposé phonétique et phonologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ninie



Nombre de messages : 80
Age : 34
Date de naissance : 06/11/1982
Date d'inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Exposé phonétique et phonologie   Mer 8 Mar à 11:33

PHONETIQUE ET PHONOLOGIE



Introduction

Préface du Bourgeois Gentilhomme de Molière
- définitions de la phonétique et de la phonologie ainsi que de la prosodie
- l’API
- la phonétique et la phonologie à l’école

I. Définitions

1. Phonétique


Le terme de phonétique vient du grec phônê qui signifie voix et etikos, qui correspond à ésie, suffixe nominatif féminin.
Phônêtikos : relatif à la voix.
Elle apparaît au XIXe siècle.

Dans le Dictionnaire de la langue française (Le Petit Robert), on trouve deux définitions de la phonétique :
- en linguistique, qui a rapport aux sons du langage
- branche de la linguistique qui étudie les sons des langues naturelles, le fonctionnement de l'appareil phonateur de l'homme, ses capacités articulaires et les particularités des sons émis, au moyen d'appareil acoustique.

La phonétique correspond donc aux sons produits et émis par les organes situés au débouché de l'appareil respiratoire :
- le larynx (sous la pomme d'Adam) qui contient les cordes vocales
- les différentes cavités entre le larynx et les lèvres :
 le pharynx
 la bouche
 les fosses nasales
Ces différents organes modifient le chemin de l'air, les sons sont donc différents.

On distingue 2 branches de la phonétique :
- la phonétique articulatoire : étudie la manière dont sont produits les sons par l'organe de la parole. Quel organe ? Quel point d'articulation ? Quel degré d'ouverture de la bouche ?...

- la phonétique acoustique : étudie via des instruments la nature exacte des sons produits : fréquence, intensité, durée, timbre.

2. Phonologie

Le terme de phonologie vient du grec phônê qui signifie voix et logie, suffixe servant à former des noms de sciences.
Phônêma : son de la voix.
Elle apparaît au XIXe siècle.

Dans le Dictionnaire de la langue française (Le Petit Robert), la phonologie est la science qui étudie la fonction de sons dans les langues naturelles et dégage ainsi les phonèmes. La phonologie est une phonétique fonctionnelle.
Dans Enseigner la lecture au cycle 2, de Gombert, paru chez Nathan Pédagogie, la phonologie décrit le système de sons des langues et les règles d’agencement. Elle ne s’occupe pas du sens mais peut permettre la distinction entre deux mots par leur prononciation.

La phonologie est donc la branche de la linguistique qui étudie les sons d’une langue du point de vue de leur fonction. L’unité de base est le phonème.

a. Le monème
Unité de base de première articulation.
C’est la plus petite unité possédant un signifiant et un signifié (ne peut pas séparer le mot en syllabes possédant encore une forme est un sens).
Ex : panier pa/nier pa n’a pas de sens tout seul donc on ne peut pas diviser plus le mot panier.

b. Le phonème
Chaque monème peut être divisé en une succession d'unités. C'est l'unité de la deuxième articulation
Ex : chat [ a] est constitué de 2 éléments consonne et [a] voyelle.
Ils ne sont pas porteurs de sens et permettent de nombreuses combinaisons.
Il y a un nombre limité de phonèmes pour chaque langue.

Dans les phonèmes, on peut observer plusieurs écarts à la règle :
- Opposition de son : construction de paire minimale. distinction de 2 monèmes par 1 seul phonème.
[rato] et [bato] : râteau et bateau ne sont distingués que par un phonème.

- Variante : prononciation différente d'un seul monème (par variations régionales).
 le mot « route » peut être prononcé avec 2 « r » différents : [Rut] et [rut].

- Neutralisation : tendance dans une région à prononcer de même manière deux sons différents.
 en région méridionale : [a] et [a]
 dans le nord : le de lundi est prononcé de la même façon que le de brin.
 l'opposition entre é fermé [e] et è ouvert [ε] est forte en France.
- le é fermé [e] est impossible devant une consonne terminant une syllabe : perd [pεr], mer [mεr], fer [fεr]
- l'opposition é fermé [e] et è ouvert [ε] est souvent neutralisé par des variations régionales.
On parle donc de l'archiphonème [E] qui se réalise sous les 2 variantes [e] et [ε].

3. Prosodie

La prosodie fait partie de la phonologie.
C'est l'étude des faits « suprasegmentaux», c'est-à-dire des faits qui ne concernent pas les unités successives de la chaîne parlée (les phonèmes), mais des phénomènes tels que les accents, les pauses, l'intonation.

a. Les accents

En français, l'accent tonique (qui distingue syllabes accentuées et atones)
- a une fonction démarcative qui consiste à délimiter les unités lexicales
- règle générale : accentuation sur la dernière syllabe du mot ou groupe, sauf dans le cas de [ә] « e muet ».
- a une fonction expressive : signale une insistance ou une émotion particulière
b. Les pauses
Elles ont également une fonction démarcative et une fonction expressive.

c. L'intonation

C'est la courbe mélodique plus ou moins complexe de la phrase.
Elle permet de distinguer les différents types de phrases ;
- une phrase interrogative brève se termine par une intonation montante
- une phrase déclarative comporte une phase montante et une phase descendante
L'intonation est plus complexe quand la phrase est longue.
Elle joue également un rôle expressif.


II. Alphabet Phonétique International
L'API est un outil de transcription qui élimine toute ambiguïté.
À chaque signe correspond un son et un seul.
Chaque son est noté toujours par un même signe.

1. Voyelles

a. Classification

Les voyelles sont classées en différentes catégories :

 les voyelles orales et nasales
- orales : le voile du palais est relevé, l'air sort par la bouche
- nasales : le voile du palais est abaissé, une partie de l'air sort par les fosses nasales

 les voyelles d'avant (antérieures, palatales) et d'arrière (postérieures, vélaires)
- d'avant : la langue se soulève vers le palais dur (antérieur)
- d'arrière : la langue se soulève vers le palais mou (postérieur) ou voile du palais

 les voyelles ouvertes et fermées selon l'aperture (distance entre la langue ouverte et le palais)
- ouvertes : grande aperture (par exemple le a)
- fermé : petite aperture (par exemple le i)

 les voyelles labialisées (arrondies) et non labialisées (non arrondies)
- labialisées : les lèvres sont en avant et forment un résonateur
- non labialisées : les lèvres sont collées aux dents

b. Combinaisons

Ces différentes catégories peuvent se combiner.
 quelques voyelles orales antérieures non labiales
- [i] de « lit »
- [e] de « blé »
- [a] de « patte »
- [ε] de « lait »
 quelques voyelles orales antérieures labiales
- [y] de « lu »
- [ø] de « peu »
- [œ] de « peur »
 quelques voyelles orales postérieures labiales
- [u] de « loup »
- [o] de « mot »
- de « sol »
- [a] de « pâte »

 quelques voyelles nasales
- de « brin », « plein »
- de « brun »
- de « banc »
- de « ombre », « bon »

2. Consonnes

a. Classification

Les consonnes sont classées en différentes catégories :

 les consonnes sourdes et sonores
- sourdes : pas de vibration des cordes vocales :
- sonores : vibration des cordes vocales :

 les consonnes nasales et orales
- nasales : le voile du palais est abaissé :
- orales : le voile du palais est relevé :

 les consonnes occlusives et constrictives
- occlusives : l'air est retenu puis libéré violemment :
• retenu par les lèvres :
• retenu par la langue contre les incisives supérieures :
• retenu par la langue contre le palais dur :
• retenu par la langue contre le palais mou :
- constrictives : le passage de l'air est seulement resserré
autres sous catégories mais trop techniques

3. Semi-voyelles ou semi-consonnes

Ce sont les sons qui fonctionnent comme des consonnes mais dont l'articulation et le timbre rappellent ceux des voyelles. Elles sont au nombre de 3 : [j], [w], [ɥ].
Le [w] est une sorte de [u] consonne.

4. Utilisation de l'API

La transcription de la l'API se fait par la prononciation et non par l'orthographe.
On met entre crochets :
- un son « ch »
- un mot [vwatyr] « voiture »
- un groupe de mots [labεjelarʃitεkt] « l’abeille et l’architecte »

Certains dictionnaires indiquent systématiquement la prononciation de chaque mot français : présence d'un API en début de dictionnaire.
III. Phonétique et phonologie à l'école

1. Résumé de programmes

En phonologie : il n’existe pas de contenus de savoir organisés en programmes par l'école. La phonologie de constitue pas un objet d'études.

La phonétique et la phonologie peuvent intervenir pour résoudre des problèmes appartenant d'abord à la didactique. Elles sont un outil pour le maître.

Dans les programmes de l'école maternelle de 2002 : Prendre conscience des réalités sonores de la langue

L’une des difficultés de l’apprentissage de la lecture réside dans le fait que les constituants phonétiques du langage sont difficilement perceptibles pour le jeune enfant. En effet, celui-ci traite les énoncés qui lui sont adressés pour en comprendre la signification et non pour en analyser les constituants.
La syllabe est un point d’appui important pour accéder aux unités sonores du langage. Retrouver les syllabes constitutives d’un énoncé est le premier pas vers la prise de conscience des phonèmes de la langue. On prendra garde au fait qu’il s’agit de syllabes orales et que, selon les régions, les découpages syllabiques des énoncés sont différents (il suffit de se tenir à un même type de découpage). L’un des moyens les plus simples de faire sentir la réalité des syllabes consiste à rythmer les énoncés, en frappant dans les mains par exemple. Cela se fait naturellement dans une chanson et peut se faire très facilement dans des comptines ou des poèmes.

Dans les programmes du Cycle 2, l'orthographe consiste à éliminer toutes les erreurs phonétiques.

2. Maîtrise du langage et de langue française au cycle 2

Il faut renforcer le répertoire des mots orthographiques connus permettant de construire l'écriture phonétique correcte d'un mot nouveau : savoir analyser les composantes sonores (syllabe et en partie phonèmes), les écrire et les épeler : pouvoir rapprocher des mots nouveaux de ces mots repères.

Analyse du matériel graphique et synthèse des unités identifiées :
Chaque mot présenté est analysé par analogie avec des mots repères
Ex : dans « manteau », on a
- le « man » de « maman »
- le « t » de « table »
- le « eau » de « beau »
Chaque unité graphique repérée, quelque soit sa taille, peut être écrite ou épelée et a une valeur phonétique non ambiguë.

Difficultés de l’analyse liées aux irrégularités de l'orthographe du français :
L’analyse se complique quand l'apprenti lecteur aborde des mots moins réguliers mettant en jeu des doubles consonnes, des lettres ayant une valeur phonétique indirecte (u après c et g), une valeur grammaticale comme « nt » pluriel des verbes ou une valeur lexicale (comme « gt » de doigt).

Problème de l'orthographe :
L’objectif du cycle 2 est de conduire tous les élèves à une orthographe phonétique sûre.

3. Objectifs à la fin du cycle 2

Reconnaissance des mots : être capable de proposer une écriture possible (et phonétiquement correcte) pour un mot régulier.

Écriture et orthographe : écrire la plupart des mots en respectant les caractéristiques phonétiques du codage.

Conclusion

Pour vous rassurer : la connaissance de l'API n'est pas exigible au CRPE mais constitue un instrument de plus en plus répondu utilisé dans les dictionnaires et les manuels courants. Il y a donc nécessité de connaître ses signes et leur utilisation.

Bibliographie

LABORDERIE, Noëlle, Précis de phonétique historique, Éditions Lettres 128, Nathan Université, Paris, 1994

DHERS, Maryvonne, DORANGE, Philippe, GARCIA-DEBANC, Claudine, PIERSON, Claude, SEGUY, André, Concours de Professeur des Écoles, Français, tome 1, Éditions Hatier Concours, Paris, 1998

Dictionnaire étymologique du français (Le Robert)

Dictionnaire de la langue française (Le Petit Robert)

GOMBERT, Jean-Emile, Enseigner la lecture au cycle 2, Éditions Nathan Pédagogie, Paris, 2000



Dans le Dictionnaire étymologique du français (Le Robert), le phonème est la plus petite unité de langage parlé, dont la fonction est de constituer les signifiants et de les distinguer entre eux.
36 phonèmes en français : 16 voyelles et 20 consonnes.


Dans le Dictionnaire étymologique du français (Le Robert), le morphème est l'élément grammatical d'un mot.


Dans le Dictionnaire étymologique du français (Le Robert), le graphème est la plus petite unité significative et distinctive de l'écriture, lettre ou groupe de lettres correspondant à un ou plusieurs phonèmes ou à un repère morphographique, étymologique.
93 graphèmes en français.



Hatier, tome 1, page 164 à 180
Méthodes linguistiques : décrit comment doit être prononcé le son.
Il existe des variations régionales, liées à l'âge, à l'origine culturelle.
Phonétique : étude du son (fonctionnement dans la bouche), s'attache au son : [r] français et [r] espagnol.
Phonologie : son en lui-même quelles que soient les variations régionales, s'attache au phonème : [r] français et [r] espagnol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.castelracingteam.new.fr/
Ninie



Nombre de messages : 80
Age : 34
Date de naissance : 06/11/1982
Date d'inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: Exposé phonétique et phonologie   Mer 8 Mar à 11:36

Voilà l'exosé.

Pour les caractères qui n'apparaissent pas:
- reportez vous à votre API Wink
- demandez moi, je vous répondrai avec plaisir Razz

Bonnes révisions à tout le monde!! Sleep Suspect


study ah! C'est mieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.castelracingteam.new.fr/
damien



Nombre de messages : 351
Date de naissance : 09/12/84
Date d'inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: Exposé phonétique et phonologie   Mer 8 Mar à 11:38

merci bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninie



Nombre de messages : 80
Age : 34
Date de naissance : 06/11/1982
Date d'inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: Exposé phonétique et phonologie   Mer 8 Mar à 12:54

de rien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.castelracingteam.new.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exposé phonétique et phonologie   Aujourd'hui à 9:58

Revenir en haut Aller en bas
 
Exposé phonétique et phonologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» capes anglais 2013 et enseignement phonétique/phonologie
» Phonétique théorique : les systèmes phonologiques du français
» Phonétique
» Esthétique phonétique et Beauté de Dieu.
» Alphabet phonétique universel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Groupe B promo2005 :: Les cours :: Français-
Sauter vers: